1 2

Nos actualités

« Les enfants ont découvert un orvet ! »

04/05/2024

« Les enfants ont découvert un orvet ! »

Quoi de plus pédagogique pour les enfants que de voir, toucher, entendre, sentir… par eux-mêmes ? Le 2 avril dernier, une classe de CP de l’école de Lormoy est venue visiter le potager de L’Epi du Val d’Orge. Celui-ci est situé 38 rue Danielle Casanova, à Saint-Michel-sur-Orge, sur un terrain boisé que la commune met à la disposition de cette association loi 1901. Emmanuelle, Martine et Anne, trois adhérentes de L’Epi du Val d’Orge, ont accueilli les enfants accompagnés de leur professeure et de quelques parents. Elles ont éveillé la curiosité des écoliers, en leur posant, pour commencer, quelques énigmes – « Pourquoi on met du bois mort sur la terre du potager ? » « Quelles sont les petites bêtes qui vivent sous les tuiles ? ». Les enfants n’ont pas eu la chance de voir des renards, hérissons et autres chouettes. Mais ils ont voulu tout savoir de ces animaux sauvages qui, en leur absence, arpentent le jardin et les bois alentour.

 

Une terre foisonnante


Potager orvet« Le potager de la rue Casanova est implanté dans un site naturel propice à l’observation de la nature », explique Emmanuelle. Celle-ci est également jardinière animatrice sur des actions environnementales pour la mairie de Saint-Michel-sur-Orge. « En soulevant une tuile, les enfants ont découvert avec surprise un orvet. Un animal, allié du jardinier, que l’on croise rarement dans les jardins des écoles et de la ville », confie-t-elle. Preuve s’il en est que la terre est foisonnante sur ce site. La terre est déjà très riche, à l’origine, dans ce petit écrin de verdure entouré de bois. L’intervention, respectueuse de l’environnement, des adhérents de l’Epi du Val d’Orge ne peut que contribuer encore à favoriser le développement de la biodiversité et l’épanouissement de la grande variété des plantes. 
Vous voulez apprécier vous aussi la beauté naturelle de ce site et connaître les réponses aux énigmes ? Envoyez un mail à L’Epi du Val d’Orge pour participer à une visite avec le groupe Potager.

 

Logo budget participatif écologique Conseil régional Ile-de-France

« Le lien de proximité me permet de vendre au juste prix »

25/02/2024

« Le lien de proximité me permet de vendre au juste prix »

Depuis quatre générations, les membres de la famille de ce producteur se sont transmis la passion d’un métier. Rencontre avec Vincent Leprince.

 

 

Vincent, vous avez repris la ferme familiale il y a sept ans. Que produisez-vous aujourd’hui ?
Je cultive du blé, de l’orge en association avec des pois, du tournesol, du colza, des lentilles avec de la cameline et des féveroles associées à du blé, de la luzerne avec de la fétuque… le tout en agriculture biologique. J’ai repris la suite de ma mère il y a sept ans, en agrandissant la surface de production à 110 hectares. C’est un sacré défi et je ne chôme pas. Ce en quoi je crois et qui me fait vivre, c’est la vente directe. 

 

Ferme des Chardonnet Forges-les-Bains

 

Quels produits vendez-vous à l’Epi du Val d’Orge ?
De l’huile de cameline, pleine de vertus pour la santé, riche en oméga 3 et 6. Elle était très consommée autrefois. Puis, pour des raisons de rentabilité, tous les agriculteurs se sont mis à produire la même chose : colza, blé, orge… Cette huile revient au goût du jour, et c’est tant mieux. Elle donne aux assaisonnements un petit goût d'asperge plus ou moins prononcé.
Et puis, je vends à l’Epi des lentilles. Riches en protéines et en fibres, elles sont l’espèce la plus cultivée en France. La spécificité de chaque terre donne un goût différent aux lentilles qui y sont cultivées. Les miennes sont sans aucun produit chimique, suffisamment séchées, « brutes de décoffrage »… dans le bon sens du terme ! Elles offrent une saveur douce et se cuisinent à toutes les sauces.
Je suis heureux de vendre mes produits à l’Epi du Val d’Orge qui participe à donner du sens à mon travail : des liens de proximité.

 

Avec qui travaillez-vous ?
Je suis seul pour tout le travail des champs, mais j’ai un associé pour la vente. Et je fais partie des producteurs de la ferme des Clos, à Bonnelles, qui ouvre sa boutique aux consommateurs locaux. 

 

Comment vous projetez-vous dans l’avenir ?

L’agriculture, ce n’est pas facile. On a beau obtenir une belle production une année, on ne sait jamais à quel prix on va la vendre. Et tout augmente, il faut sans cesse trouver de nouveaux débouchés... Je vous assure que tous les agriculteurs du coin se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. C’est pour cette raison que j’apprécie ce lien de proximité ; au moins, je vends au juste prix.
Fournir une offre de qualité en matière alimentaire est une nécessité. Et c’est pour cela que je me bats. Mais j’aimerais bien que les collectivités locales participent un peu plus aux efforts des petits producteurs. Il y a plein de choses à faire ensemble, par exemple l’organisation de la visite des écoliers dans les fermes du secteur. 
Aujourd’hui, même si ce n’est pas facile, j’y crois, et je fais tout pour être là encore longtemps !

 

Contact :
Vincent Leprince
https://www.lafermedechardonnet.fr/

L’Epi du Val d’Orge au salon « Consommer autrement - Noël responsable »

18/12/2023

L’Epi du Val d’Orge au salon  « Consommer autrement - Noël responsable »

Et si on consommait autrement ? C’est bien entendu l’objectif de l’Epi du Val d’Orge comme de bien d’autres associations, institutions, collectivités territoriales… Cœur d’Essonne Agglomération organisait le 9 décembre dernier, en partenariat avec la Ville de Sainte-Geneviève-des-Bois et l’espace collaboratif La Piscine d’En Face, à Sainte-Geneviève-des-Bois, un marché de Noël responsable dans le cadre du salon « Consommer autrement - Noël responsable ».

 

L’Epi du Val d'Orge a vu dans cette manifestation l’opportunité de se faire connaître, bien sûr. Mais surtout d’être partie prenante d’une opération qui rejoint ses valeurs : consommer local et bio. Ses adhérent·es se sont relayé·es pour tenir un stand décoré aux couleurs de Noël. Sur celui-ci trônait un superbe panier de légumes offert par l’un des producteurs bio locaux de l’Epi : La Ferme de L’Envol, à Brétigny-sur-Orge. Ce panier antigaspi est proposé chaque semaine aux adhérent·es de l’Epi en plus d’une large gamme de légumes de saison. Dans le cadre du salon, il a fait l’objet d’une tombola dont le produit sera remis à l’association Monde en Marge, Monde en Marche. L’action de ce nouveau partenaire de l’Epi du Val d’Orge est axée sur l’hébergement de personnes en situation de précarité. Le panier antigaspi, garni de légumes bio et locaux, a été remporté par une exposante, Emmanuelle Musset, céramiste à Igny, après un tirage au sort. Celui-ci a été réalisé par Christian Bataille, président de l’association Le Chemin des Fleurs. Cet autre partenaire de l’Epi basé à Ollainville agit en faveur de la réinsertion des femmes grâce à la culture de fleurs et la réalisation de bouquets. 

 

 

Le stand de l’Epi a reçu de nombreuses visites. Celles-ci ont donné lieu à beaucoup d’échanges très constructifs et abouti à de nouvelles inscriptions. Mais l’événement phare de notre participation au salon a été l'atelier-conférence « Stop Gaspi Alimentation », organisée par Bernadette et Catherine.

La lutte contre le gaspillage alimentaire est un enjeu crucial. Le gaspillage alimentaire représente en effet pas moins de 10 millions de tonnes de produits par an dans notre seul pays. Cet atelier-conférence visait à mettre en lumière son importance. Mais aussi à évoquer l'ensemble des petits gestes des consommateur·trices permettant de le limiter. Parmi ceux-ci, l’utilisation des parties souvent délaissées des légumes comme les fanes et les épluchures. L’atelier s’est conclu par la dégustation d’un bouillon réalisé avec les fanes et les épluchures de légumes du panier antigaspi de la Ferme de l’Envol agrémenté d’aromates. Un régal aux dires des participant·es de l’atelier !

 

Vous souhaitez vous aussi adopter un mode de consommation durable ? Devenez adhérent·e de L’Epi du Val d’Orge.

 

Noël avec des partenaires de « valeurs »

06/12/2023

Noël avec des partenaires de « valeurs »

Samedi 18 novembre, des stands jalonnent la verrière du bâtiment de l’Ehpad Korian Le Château de Lormoy, où est situé le local l’Epi du Val d’Orge. Les adhérents s’y rencontrent, boivent le vin chaud préparé par Bernadette et goûtent le pain d’épice maison d’Isabelle. Et, grâce à la présence d’associations partenaires de l’Epi, ils ont ce jour-là la possibilité de faire quelques achats en prévision des fêtes.


Magalie a disposé sur son stand toute sorte d’écharpes, de bonnets, de bananes ventrales, de sacs, de vêtements… Tous sont réalisés en textile recyclé. Cette costumière pour le théâtre crée et retouche les tissus de ses mains de fées, aidée de bénévoles. Son atelier est hébergé à La Piscine d’en face, à Sainte-Geneviève-des-Bois. Mais quand elle ne s’y trouve pas, c’est qu’elle est en voyage pour partager son savoir-faire : l’an dernier au Sénégal, cette année au Japon.


Bernadette, une adhérente, présente des livres d’occasion. Toutes les recettes de leur vente iront à la Fondation de Perce-Neige, qui a pour but d’accueillir et d’accompagner, de façon adaptée, les enfants et les adultes touchés par une déficience mentale, un handicap physique ou psychique. La Fondation a également vocation à apporter un soutien aux familles touchées par le handicap et à favoriser la recherche scientifique et médicale. Par ailleurs, deux bénévoles de l’association de promotion du commerce équitable Artisans du Monde, dont le magasin est situé à Morsang-sur-Orge, vendent des bijoux, des écharpes, de multiples accessoires et des décorations ethniques de Noël. Enfin, de magnifiques succulentes trônent sur le stand de Jean-Marie, membre de l'association Arides. Cet adhérent ouvre régulièrement aux curieux ou acheteurs sa propriété à La Ville du Bois, très fournie en plantes étonnantes.


 

« Le marché de Noël de l’Epi permet aux adhérents de prendre le temps de discuter, davantage que lors des jours de distribution…, explique Bernadette, adhérente qui a organisé cet événement. Et c’est un moment particulièrement sympathique. Mais il s’inscrit surtout dans une démarche de solidarité. Les associations invitées se réunissent, comme l’Epi, autour de valeurs solidaires et de consommation responsable. » 


Rendez-vous est pris pour l’année prochaine !

 

Les mains dans la terre, le sourire aux lèvres

14/11/2023

Les mains dans la terre, le sourire aux lèvres

Ce samedi 11 novembre au matin, la grisaille laisse la place à de rares éclaircies. Les quelques gouttes qui tombent du ciel n’impressionnent pas nos adhérents jardiniers. Aujourd’hui, Emmanuelle, Karène, Thierry, Chloé, Marc, Julien et Sylvie mettent les mains dans la terre, dans la joie et la bonne humeur. Ils s’attachent à désherber, pailler, couper les amarantes, dégager les espaces autour des fraisiers, carottes et poireaux pour que tout puisse pousser harmonieusement. Certains récoltent quelques physalis et kiwaïs, ces petits fruits dont ils se délectent aussitôt.

 

Julien, le référent des deux potagers, explique qu’en novembre, « il s’agit de préparer les parcelles pour l’été ». Cet ancien cuisinier, qui opère une reconversion depuis trois ans pour devenir jardinier, est convaincu comme beaucoup d’autres adhérents qu’il faut viser l’autonomie alimentaire. « Planter ses légumes, dit-il, c’est comme imprimer sa propre monnaie. »

 

Le joli terrain sur lequel les adhérents s’agitent ce matin-là est un site préservé à proximité du bois des Roches. Cerclé par les arbres et disposant d’une petite mare, il est mis à la disposition de l’Epi du Val d’Orge par la ville de Saint-Michel-sur-Orge. En 2021, l’Epi a obtenu du Conseil régional d’Île-de-France une subvention de 6 000 euros dans le cadre du concours Smart Budget Participatif Ile de France. Cette enveloppe lui a permis d’acquérir du matériel, des plants et des arbres fruitiers, et d’installer des toilettes sèches au fond de la parcelle. Les enfants des écoles de Saint-Michel-sur-Orge sont aussi accueillis plusieurs fois par an au potager. « Nous devons sensibiliser les plus jeunes à la nature et à l’importance de faire pousser ce qui les nourrira plus tard », soutient Julien. 

 

En grattant la terre, les adhérents préparent l’avenir. Vous voulez en savoir plus ? Contactez l’Epi du Val d’Orge : contact.epivaldorge@gmail.com

 

Potager Casanova Saint-Michel-sur-Orge Potager Casanova Saint-Michel-sur-Orge

 

Logo Conseil régional Ile-de-France

 

Des ateliers dans les potagers de l’Epi

20/10/2023

Des ateliers dans les potagers de l’Epi

L’Epi du Val d’Orge est bien plus qu’un simple groupement d’achats. L’association développe de multiples actions, au rang desquelles deux potagers où légumes et herbes sont cultivés en permaculture .


L’un des potagers est situé rue Casanova à Saint-Michel-sur-Orge et l’autre sur le site de l’Ehpad de Lormoy à Longpont-sur-Orge. Le potager de Casanova a été lauréat en 2021 du concours Smart Budget Participatif Écologique de la Région Île-de-France. Une belle récompense ! 

 

Ateliers potagers Epi


Les adhérent·es y animent des ateliers, par exemple sur la façon de réaliser des boutures, de fabriquer ses propres boissons rafraîchissantes à base de plantes, de planter un arbre, etc. Quatre fois par an, les enfants des écoles primaires viennent y observer la faune et la flore. « Par petits groupes, les enfants découvrent la nature du terrain boisé et du potager à travers des énigmes, explique Catherine, adhérente. À l’automne dernier, ils ont également planté des herbes aromatiques (thym, menthe, verveine...), des fraisiers et des bulbes de tulipes variées. Ils sont revenus quelques mois plus tard pour constater les progrès des plantes et découvrir la nature sous d'autres aspects. » 


Vous voulez rejoindre l’équipe des adhérents-jardiniers ? Vous êtes les bienvenus ! Pour adhérer :
https://monepi.fr/adherer.php?idsite=107

 

Ateliers potagers Epi