« Le lien de proximité me permet de vendre au juste prix »

25/02/2024

« Le lien de proximité me permet de vendre au juste prix »

Le petit dernier de l’Epi du Val d’Orge est arrivĂ© ! La ferme de Chardonnet, situĂ©e en vallĂ©e de Chevreuse, fournit dĂ©sormais notre Ă©picerie participative en huile de cameline et lentilles vertes bio en vrac. 

Depuis quatre générations, les membres de la famille de ce producteur se sont transmis la passion d’un métier. Rencontre avec Vincent Leprince.

 

 

Vincent, vous avez repris la ferme familiale il y a sept ans. Que produisez-vous aujourd’hui ?
Je cultive du blĂ©, de l’orge en association avec des pois, du tournesol, du colza, des lentilles avec de la cameline et des fĂ©veroles associĂ©es Ă  du blĂ©, de la luzerne avec de la fĂ©tuque… le tout en agriculture biologique. J’ai repris la suite de ma mère il y a sept ans, en agrandissant la surface de production Ă  110 hectares. C’est un sacrĂ© dĂ©fi et je ne chĂ´me pas. Ce en quoi je crois et qui me fait vivre, c’est la vente directe. 

 

Ferme des Chardonnet Forges-les-Bains

 

Quels produits vendez-vous à l’Epi du Val d’Orge ?
De l’huile de cameline, pleine de vertus pour la santé, riche en oméga 3 et 6. Elle était très consommée autrefois. Puis, pour des raisons de rentabilité, tous les agriculteurs se sont mis à produire la même chose : colza, blé, orge… Cette huile revient au goût du jour, et c’est tant mieux. Elle donne aux assaisonnements un petit goût d'asperge plus ou moins prononcé.
Et puis, je vends à l’Epi des lentilles. Riches en protéines et en fibres, elles sont l’espèce la plus cultivée en France. La spécificité de chaque terre donne un goût différent aux lentilles qui y sont cultivées. Les miennes sont sans aucun produit chimique, suffisamment séchées, « brutes de décoffrage »… dans le bon sens du terme ! Elles offrent une saveur douce et se cuisinent à toutes les sauces.
Je suis heureux de vendre mes produits à l’Epi du Val d’Orge qui participe à donner du sens à mon travail : des liens de proximité.

 

Avec qui travaillez-vous ?
Je suis seul pour tout le travail des champs, mais j’ai un associĂ© pour la vente. Et je fais partie des producteurs de la ferme des Clos, Ă  Bonnelles, qui ouvre sa boutique aux consommateurs locaux. 

 

Comment vous projetez-vous dans l’avenir ?

L’agriculture, ce n’est pas facile. On a beau obtenir une belle production une année, on ne sait jamais à quel prix on va la vendre. Et tout augmente, il faut sans cesse trouver de nouveaux débouchés... Je vous assure que tous les agriculteurs du coin se demandent à quelle sauce ils vont être mangés. C’est pour cette raison que j’apprécie ce lien de proximité ; au moins, je vends au juste prix.
Fournir une offre de qualitĂ© en matière alimentaire est une nĂ©cessitĂ©. Et c’est pour cela que je me bats. Mais j’aimerais bien que les collectivitĂ©s locales participent un peu plus aux efforts des petits producteurs. Il y a plein de choses Ă  faire ensemble, par exemple l’organisation de la visite des Ă©coliers dans les fermes du secteur. 
Aujourd’hui, même si ce n’est pas facile, j’y crois, et je fais tout pour être là encore longtemps !

 

Contact :
Vincent Leprince
https://www.lafermedechardonnet.fr/